Connect with us

ÉCONOMIE

Plus de 4 millions d’Haïtiens en situation d’insécurité alimentaire

Published

on

Plus de 4 millions d’Haïtiens en situation d’insécurité alimentaire

La situation de la sécurité alimentaire au même titre que la sécurité publique continue à se détériorer en Haïti.

Selon les dernières informations des autorités nationales et de l’ONU, plus de 4 millions des habitants de la première république noire ont besoin d’une assistance humanitaire.

En effet, l’inflation annuelle d’environ 25%, la corruption, les troubles et l’insécurité ont considérablement réduit l’accès à la nourriture, selon le coordonnateur du secteur ” sécurité alimentaire ” pour le Programme alimentaire mondial (PAM) et l’organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) en Haïti Fabien Tallec.

Haïti est dans le top 10 des pays les plus graves dans le monde en insécurité alimentaire, sans avoir pour autant de terrorisme, de mouvement djihadiste ou séparatiste. C’est un pays qui ne connaît pas non plus de grands mouvements de populations transfrontaliers avec des camps de réfugiés. Haïti souffre, au même titre que certains pays africains, d’un État assez faible structurellement avec insuffisamment d’investissements dans les infrastructures publiques.

Jeffmy Cazeau

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Business

USA lance ” Atteindre ” sur Haïti

Published

on

Avec une enveloppe de 12 millions de dollars sur quatre (4) ans, le Gouvernement des États-Unis, par l’intermédiaire de l’Agence américaine pour le Développement International (USAID), a lancé une initiative visant les petites et moyennes entreprises (PME) en Haïti.

Le projet, intitulé « Atteindre », vise à
« aider les petites entreprises locales en Haïti à accéder à des prêts bancaires, se formaliser et former une main-d’œuvre qualifiée, afin qu’elles deviennent des entreprises rentables », lit-on dans une note de presse, publiée ce lundi 28 septembre 2020.

” Les petites entreprises haïtiennes sont les moteurs de la croissance économique à long terme. L’Ambassade des États-Unis en Haïti s’efforce d’augmenter les opportunités pour les entrepreneurs haïtiens. Aider ces entreprises à se développer augmentera les revenus des familles haïtiennes et bâtira des communautés plus résilientes “, a déclaré l’Ambassadeur des États-Unis en Haïti, Michele Sison.

L’USAID aide l’hémisphère occidental à devenir plus pacifique, sûr et prospère en renforçant la capacité des gouvernements et des entités privées à améliorer la gouvernance et à créer un environnement économique dans lequel le secteur privé peut prospérer et créer des emplois ”, a-t-elle poursuivi.

Jeffmy Cazeau

Continue Reading

ÉCONOMIE

Moïse Jean-Charles exige la baisse des prix des produits

Published

on

Lors d’une conférence de presse donnée dans un hôtel de la capitale, le chef de fil du Parti Politique ” Pitit Desalin ” Moïse Jean-Charles exige des autorités qu’elles rendent proportionnels les prix des produits à la baisse du dollar américain.

« Il faut que les prix de l’essence à la pompe, des tôles, du ciment et du fer soient baissés », a martelé l’ancien sénateur du nord.

Par ailleurs, l’ancien magistrat de la commune de Milot demande au Ministère du commmerce de dévoiler les noms des importateurs des produits de première nécessité et annonce des éventuels problèmes que peuvent poser la publication du circulaire 114-2 ce jeudi 1er octobre. Ce circulaire exige à ce que les bureaux délivrent en gourde les transferts. 

Jeffmy Cazeau

Continue Reading

ÉCONOMIE

Beaucoup plus de marchands ambulants grâce à la baisse du prix des produits

Published

on

La baisse observée dans le prix de quelques produits depuis quelques jours n’est pas seulement à l’avantage des consommateurs. Les commerçants détaillants, en particulier les marchands ambulants, s’en réjouissent aussi.

En effet, à Léogâne cette semaine, dans les rues, comme dans les marchés publics, ils deviennent de plus en plus nombreux les commerçants qui se promènent, produits en main, hélant les prix. ” Le lait est à 25 gourdes. Le prix du gatorade et du jumew a complètement baissé. Je vais me mettre au sport “, plaisante un passant.

” C’est plus facile pour nous maintenant d’avoir un petit commerce avec très peu d’argent “, se réjouit une marchande croisée dans les rues de Léogâne.

” Notre vente augmente considérablement avec cette baisse des prix. Moi par exemple je vends en détail les petits sacs de riz. Avant, il m’était difficile de vendre un sac par jour. Maintenant j’en écoule cinq. Je renouvelle plus souvent mon stock et j’encaisse plus rapidement les bénéfices “, renchérit une autre marchande au marché public.

Par ailleurs, les consommateurs finaux se frottent les doigts. ” Je ne vais plus manger dans les rues. Avec la baisse des prix, j’ai pu acheter en gros les produits alimentaires. Tous les jours ma femme me fera à manger “, témoigne Emmanuel Pierre-Louis, employé d’une agence de livraison à Léogâne.

Diery Marcelin
dierymarcelin@yahoo.fr

Continue Reading

Trending