Connect with us

Coronavirus

l’ONU a demandé les sanctions internationales frappant l’Iran et Venezuela, Cuba soient “assouplies ou suspendues

Published

on

Il est nécessaire d’appliquer des dérogations vastes et pragmatiques pour raison humanitaire”

La Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’Homme a demandé mardi que les sanctions internationales frappant l’Iran et d’autres pays comme le Venezuela, Cuba et la Corée du Nord soient “assouplies ou suspendues” en cette “période cruciale” de pandémie.

“Il est nécessaire d’appliquer des dérogations vastes et pragmatiques pour raison humanitaire face à ces sanctions, et d’accorder des autorisations rapides et flexibles pour obtenir les fournitures et équipements médicaux essentiels”, a souligné Michelle Bachelet dans un communiqué.

“En cette période cruciale, tant pour des raisons de santé publique mondiale que pour appuyer les droits et la vie de millions de personnes dans ces pays, les sanctions sectorielles doivent être assouplies ou suspendues. Dans ce contexte de pandémie mondiale, entraver les efforts médicaux dans un pays accroît les risques pour nous tous”, a-t-elle ajouté.

Elle insiste en particulier sur la situation en Iran, l’un des pays les plus touchés par le nouveau coronavirus avec l’Italie, la Chine et l’Espagne, soulignant que des rapports ont à maintes reprises souligné l’impact de ces sanctions sur l’accès aux médicaments et aux équipements médicaux essentiels, comme les respirateurs et les tenues de protection pour les travailleurs sanitaires.

Déjà, plus de 50 membres du personnel médical iranien ont perdu la vie depuis que les premiers cas de coronavirus ont été détectés il y a cinq semaines, a détaillé Mme Bachelet, également inquiète face à la propagation de l’épidémie iranienne aux pays voisins, “ce qui mettra à rude épreuve les systèmes de santé de pays comme l’Afghanistan et le Pakistan”.

Selon la Haut-Commissaire, de nombreuses sanctions risquent également d’entraver les efforts médicaux à Cuba, en Corée du Nord, au Venezuela et au Zimbabwe.

Coronavirus

Pourquoi le coronavirus fait moins de dégâts que prévus en Haïti ?

Published

on

Pourquoi le coronavirus fait moins de dégâts que prévus en Haïti ? Les hypothèses du Pharmacien Becheny Caristil

Dans une entrevue accordée à l’AFP, le Directeur du département d’épidémiologie du laboratoire national Dr Patrick Dely reconnaît que  : ” Le virus, qui fait tant de dégâts dans d’autres pays, ne se comporte pas de la même façon chez nous.” Il n’y a pas autant de cas de décès ou de cas sévères que ce à quoi nous nous attendions, explique Dr Patrick Dely pour justifier son point de vue, reconnaissant toute fois que les données officielles ne reflètent pas la réalité mais permettent toutefois d’avoir une idée de l’évolution de la maladie.

Alors qu’on s’attendait à atteindre le pic à la fin du mois de juin, le Docteur Patrick Dely dit qu’une tendance à la baisse a été observée à la fin du mois dernier sans négliger la possibilité d’une nouvelle vague de contamination.

Sur les raisons qui expliqueraient un comportement différent du virus en Haïti, Dr Patrick Dely attend la conclusion des recherches de la direction épidémiologique sur la question.

De son côté, le Pharmacien Becheny Caristil, questionné sur le sujet, émet des hypothèses sur des facteurs qui joueraient en faveur d’Haïti. ” Le facteur le plus important à considérer est l’âge. Nous avons une population dont l’âge moyenne est de 23 ans alors que dans des pays européens et aux États-Unis où le virus a fait beaucoup de dégâts, l’âge moyenne est comprise entre 38 et 50 ans, fait remarquer le Pharmacien.


Haïti est un pays peu industrialisé, analyse Becheny Caristil. Les habitants sont beaucoup moins exposés aux gaz toxiques. Les études ont montré que le taux d’admission à l’hôpital pour des problèmes respiratoires augmente de 8 à 30% et le taux de mortalité de 1 à 2% lorsque la quantité de monoxyde de carbone augmente de 10 microgrammes dans l’air. Une exposition durable diminue la fonction respiratoire, ajoute le Pharmacien.


Diery Marcelin

dierymarcelin@yahoo.fr

Continue Reading

Coronavirus

Les communes les plus touchées par le coronavirus en Haïti

Published

on

Quelles sont les communes les plus touchées par le coronavirus en Haïti ?

On ne cessait de demander, alors que seulement les départements touchés ont été dévoilés, quelles sont les communes atteintes par le Covid-19 en Haïti? Le Ministère de la santé publique et de la population a apporté les réponses, hier dans une note rendue publique à travers les réseaux sociaux.

C’est bien Pétion-Ville qui compte le plus de cas dans le pays, soit 11. Vient ensuite toujours dans l’Ouest, le département le plus touché, la Commune voisine, Delmas. En troisième position, on trouve  le Fort-Liberté avec 5 cas, le Saint Michel de l’Atalaye, 4 cas et la capitale Port-au-Prince qui présente 3 cas.

Trou du nord, Tabarre et Jacmel comptent 2 cas chacune. Et les communes à 1 cas sont : Port de paix, Miragoâne, Mirebalais, La Valée de Jacmel, Côtes de fer et Fonds des Nègres.

Haïti a connu récemment 2 nouveaux cas de coronavirus. Il s’agit des 42ème et 43ème cas cas révélés par le MSPP ce jeudi.

40 personnes sont encore malades, à côté des 3 décès enregistrés. 485 cas sont considérés comme suspects. 81 personnes sont en quarantaine institutionnelle et 431 autres sont en quarantaine à domicile.

Il faut signaler que 35 des 43 cas ont attrapé le virus à l’étranger et 8 concernent la transmission communautaire.

Par ailleurs, le MSPP ne confirme aucun guéri pour le moment.

Continue Reading

Coronavirus

Coronavirus : 33 cas et 3 décès en Haïti

Published

on

Coronavirus : 33 cas et 3 décès en Haïti

Le MSPP a effectué deux mises à jour dans les données concernant le coronavirus en Haïti, au cours de la journée de ce samedi. 2 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés pour porter le total à 33, a annoncé le Ministère dans un premier temps. La note s’est salée un peu plus tard avec un troisième cas de décès lié au Coronavirus.

” Il s’agit d’un homme de 57 ans, diabétique, cardiaque, souffrant d’hypertension et d’insuffisance rénale.” a précisé la note du MSPP. Le défunt fait partie des 33 cas dénombrés, fait remarquer la note.

Le département de l’Ouest reste toujours devant avec 21 des 33 cas. Viennent après le Sud-est et ses 4 cas, le Nord-est pour 3 cas, les Nippes qui comptent 2 cas. Sans oublier le Nord-ouest et l’Artibonite avec 1 cas chacun.

Les jeunes sont toujours les plus atteints en Haïti par le Covid-19. En effet, 29 cas des 39 ont moins de 65 ans, dont 1 en bas de 19 ans, 15 entre 20 à 44 ans et 13 ont leur âge compris entre 45 à 65 ans. Les 4 autres cas identifiés sont des personnes âgées de plus de 65 ans.

Par ailleurs, 2 des 3 morts dûs au Coronavirus étaient des patients âgés entre 45 à 64 ans et l’autre de plus de 65 ans.

Diery Marcelin
dierymarcelin@yahoo.fr

Continue Reading

Trending