Connect with us

International

L’Iran “ offre 80 millions de dollars pour la tête de Donald Trump ”

Published

on

Image credits Credit:REUTERS

Les autorités iraniennes ont mis à l’honneur la tête du président américain Donald Trump lors des funérailles télévisées du général Qasem Soleimani après son assassinat la semaine dernière

tué le président américain.

«L’Iran compte 80 millions d’habitants. Sur la base de la population iranienne, nous voulons collecter 80 millions de dollars (61 millions de livres sterling), ce qui est une récompense pour ceux qui se rapprochent du chef du président Trump », a-t-il été annoncé, selon en24.
Soleimani, le commandant militaire par excellence de l’Iran, a été tué vendredi lors d’une frappe de drones américains sur son convoi à l’aéroport de Bagdad.

0_Qassem-Soleimani-The-leader-of-Irans-elite-Quds-Force

Une prime de 80 millions de dollars a été mise sur la tête de Trump
L’attaque a emporté de longues hostilités entre Washington et Téhéran en territoire inconnu et a fait naître le spectre d’un conflit plus large au Moyen-Orient.
Plus tôt dans la journée, le député iranien Abolfazl Aboutorabi a menacé d’attaquer le cœur de la politique américaine.

Continue Reading

International

Le Coronavirus frappe le football italien

Published

on

Le Coronavirus frappe le football italien

Avec plus de 200 cas et six morts du nouveau coronavirus enregistrés sur le territoire italien, en particulier le Nord du pays, la fédération italienne de football via son président Gabriele Gravina, a annoncé ce lundi avoir demandé aux autorités la possibilité de faire disputer à huis-clos les prochains matchs de Championnat d’Italie.

«Nous avons fait une demande officielle au ministre de la Santé Roberto Speranza afin de faire disputer à huis-clos le match de Ligue Europa entre l’Inter et Ludogorets prévu jeudi», a déclaré Gravina à la presse après une réunion du conseil fédéral à Rome.

«Nous attendons une réponse rapide, mais on nous a parlé d’une issue positive», a-t-il ajouté. «Nous aurons probablement dès dimanche des matches à huis-clos», c’est à dire sans spectateurs, a déclaré M. Gravina.

Jeffmy Cazeau

Continue Reading

International

Procès Harvey Weinstein : l’ancien producteur de cinéma reconnu coupable d’agression sexuelle et de viol

Published

on

Procès Harvey Weinstein : l'ancien producteur de cinéma reconnu coupable d'agression sexuelle et de viol

L’ancien producteur de cinéma Harvey Weinstein a été reconnu coupable d’agression sexuelle et de viol lundi. Mais la justice américaine n’a pas retenu la circonstance aggravante de comportement «prédateur» qui divisait le jury. Il évite ainsi la prison à perpétuité.

Le jury de sept hommes et cinq femmes a rendu son verdict après cinq jours de délibérations, et un mois d’un procès ultra-médiatisé, emblématique du mouvement #MeToo.

Continue Reading

International

Trump signerait personnellement un accord de paix avec les talibans.

Published

on

By

Image credits Credit:REUTERS

Un accord de paix avec les talibans

President Donald Trump speaks during a meeting with Ecuadorian President Lenin Moreno in the Oval Office of the White House, Wednesday, Feb. 12, 2020, in Washington
AP Photo/Evan Vucci 2020©

Une trêve partielle d’une semaine est entrée en vigueur samedi en Afghanistan

Donald Trump a indiqué dimanche qu’il signerait personnellement un accord de paix avec les talibans si les négociations pour mettre fin à plus de 18 ans de guerre en Afghanistan aboutissent.

“Oui. Je mettrais mon nom dessus”, a dit le président américain, questionné par les journalistes sur la pelouse de la Maison Blanche avant son départ pour New Delhi où il doit effectuer une visite officielle de deux jours.

Une trêve partielle d’une semaine est entrée en vigueur samedi en Afghanistan avant l’éventuelle signature d’un accord sans précédent entre les talibans et les Etats-Unis le 29 février, à condition qu’une baisse des attaques soit constatée sur tout le territoire afghan.

M. Trump n’a pas précisé le genre de document qu’il souhaiterait signer mais il a indiqué que toute décision dépendait des progrès sur le terrain pendant cette trêve.

Estimant que la violence a pour le moment effectivement diminué, il a ajouté: “Ca fait un jour et demi. On va voir ce qui se passe”

“Je veux voir comment cette période d’une semaine se passe”, a-t-il ajouté. “Si ça marche pendant le reste de la semaine, je mettrais bien mon nom dessus. Il est temps de rentrer à la maison. Et eux, ils veulent arrêter”.

“Je pense que les talibans veulent un accord eux aussi. Ils en ont assez de se battre”, a-t-il encore déclaré.

Cette trêve partielle, ou “réduction des violences”, est censée démontrer la bonne volonté des insurgés islamistes avant la signature d’un accord avec Washington portant sur un retrait graduel des troupes américaines en échange notamment de garanties sécuritaires. 

En cas de signature de l’accord, des discussions inter-afghanes doivent s’ouvrir, alors que les talibans refusent depuis 18 ans de négocier avec le gouvernement de Kaboul, qu’ils considèrent comme une “marionnette” de Washington.

Continue Reading

Trending