Connect with us

Politics

Léogâne : vers la reconstruction de la route coloniale

Published

on

La Mairie de Léogâne et la Députation ont lancé ce mardi les travaux de construction de la longue avenue coloniale, promis à répétition, à moins d’un mois de la fin du mandat du Député et quelques mois pour le Conseil municipal qui partira en juillet 2020.

La Mairie a decaissé 5 millions de gourdes pour le démarrage des travaux, selon les informations fournies sur la page Facebook de l’institution. Cependant, aucun détail n’a été fourni ni sur le budget total des travaux ni les autres sources de financement. Mais aussi, comme à l’habitude des autorités léoganaises en place, un tableau d’affichage mentionnant le Maître d’ouvrage et la firme de construction n’est pas remarqué.

L’avenue coloniale, comme son nom l’indique, est une ancienne route qui, au cours de la période coloniale liait le Sud et le Nord du pays, selon ce que rapporte des historiens. Située à l’Ouest de la Cité d’Anacaona, l’Avenue coloniale traverse trois sections communales. Les travaux de construction devraient être effectués du pont de Brache jusqu’à Dufort, en voie secondaire, d’après les promesses des autorités.

Il faut signaler que les travaux de construction de la rue des Remparts au centre-ville lancés depuis plus d’un an sont au point mort après les caniveaux. Les routes de Ça ira et de Darbonne, très avancées, sont encore inachevées, se basant sur les prévisions.

Diery Marcelin
dierymarcelin@yahoo.fr

Politics

Des opposants de province dénoncent la passivité de l’opposition nationale face aux velléités dictatoriales de Jovenel Moïse

Published

on

Des opposants de province dénoncent la passivité de l’opposition nationale face aux velléités dictatoriales de Jovenel Moïse

Considérant la déclaration du Président Jovenel Moïse : ” Personne ne pourra plus jamais nous reprendre le pouvoir “, des acteurs de l’opposition des quatre communes de la région des Palmes : Gressier, Grand-Goâve,  Petit-Goâve, Léogâne; et de l’île de La Gonâve, disent comprendre que ” le projet du Chef de l’état n’est autre que d’établir une dictature sans précédent dans le pays “, dans une note conjointe de ces acteurs politiques parue le week-end dernier.

” Notre compréhension est fondée non seulement sur ces récentes déclarations, mais aussi sur des actes du Chef de l’état allant dans le sens de ses paroles. Nous citons en exemple le système de gang établi par le pouvoir, comme le confirme Me Raynold Georges, ancien Conseiller du Président, la destruction du Parlement, le refus d’organiser les élections pour assurer l’alternance au niveau des municipalités “, poursuit la note portant la signature de Garry Alliance de Léogâne, Ylermond Venel de La Gônave, Vilaire Sagesse de Gressier, Fedel Zephir de Grand-Goâve et Fritzner Poussaint de Petit-Goâve.

Par ailleurs, ces opposants provinciaux dénoncent un absence de mot d’ordre au sein des responsables de l’opposition au niveau national. Que faites-vous à la tête de l’opposition ? Ne mesurez vous pas l’ampleur de la menace ? Allez vous laisser Jovenel Moïse parvenir à ses fins? Pourquoi ne donnez vous pas de répliques ? Êtes-vous à bout de stratégie ou à la solde de Jovenel Moïse ? Se questionnent les acteurs politiques.


Diery Marcelin

dierymarcelin@yahoo.fr

Continue Reading

Haiti

Léogâne : le conseil municipal reste en place avec un Maire condamné par la justice et deux membres absentéistes

Published

on

Léogâne : le conseil municipal reste en place avec un Maire condamné par la justice et deux membres absentéistes

La rédaction de Hitliyenews n’a toujours pas de nouvelles concernant la prestation de serment de la nouvelle commission municipale de Léogâne. Cependant, le Président Mauclair Désir est bel et bien en poste, a t-on appris.

La ” commission municipale ” de Léogâne a été nommée par arrêté présidentielle depuis près d’un mois. Surprise générale : les trois membres du dernier cartel municipal ont été gardés en poste. Il s’agit de Mauclair Désir, Président, des membres Serge Jérôme et Marie Freda St Fort.

Cette nomination a provoqué la surprise par le fait, d’un côté, que le Président de la commission municipale Mauclair Désir, a été reconnu coupable par la justice depuis près d’un an, alors qu’il était Maire principal, de délit de spoliation. La peine d’un an d’emprisonnement et de 200 mille gourdes de dommages et intérêts découlant de son jugement, ayant atteint l’autorité de la chose souverainement jugée, n’a jamais été exécutée.

D’un autre côté, le Maire assesseur Serge Jérôme qui garde sa place comme membre de la commission, en conflit ouvert exprimé dans les médias avec le Maire principal d’alors, n’a jamais mis les pieds à la mairie depuis quelques mois. Quant à l’autre Membre Marie Freda St Fort, elle vit à l’étranger depuis pratiquement le milieu de son mandat. Elle est en passe d’obtenir une résidence aux États-Unis, c’est pour cela qu’elle s’est casée à l’étranger, nous a confié une source à la mairie de Léogâne.

Les réseaux sociaux ont été enflammés par cette nouvelle avec des messages d’indignation. ” C’est un coup de poignard à la justice quand l’état conforte un condamné de justice en le gardant à la tête de la Mairie pour lui dire que la justice ne peut rien contre lui “, a réagi Garry Alliance, l’une des figures de proue de l’opposition locale.

Par ailleurs, le conseil municipal aujourd’hui commission municipale refusait de se prononcer sur leur bilan. Mais le cartel a été plutôt parasitaire dans le sens où il s’est plutôt appuyé sur les quelques réalisations de l’ex Député Jean Wilson Hyppolite.

C’est un cartel qui n’a jamais pu garder la commune assainie. Le seul projet d’envergure lancé par la mairie au cours des quatre dernières années a été la construction de la rue des Remparts au centre-ville. Aucune avancée significative n’a été faite après le lancement.

La gestion du coronavirus a été un autre échec pour l’équipe gardée en place. Ils n’avaient ni fait de promesses de campagne ni présenté de programme. On ne peut pas leur reprocher grande chose, ironisent certains.

Diery Marcelin
dierymarcelin@yahoo.fr

Continue Reading

Haiti

Petit Goâve : Junior Bonheur fait déjà de grosses promesses

Published

on

Petit Goâve : Junior Bonheur fait déjà de grosses promesses

C’est l’une des nominations qui a le plus attiré l’attention. Le Chanteur du groupe Buzz Junior Bonheur a été par arrêté présidentiel nommé Président de la commission municipale devrant administrer la municipalité de Petit-Goâve, à côté des membres Vickson Corrioland et Valéry Maurissaint. Quelques heures après sa nomination, Junior Bonheur, à travers une note sur sa page Facebook officielle, promet gros aux Petit-Goâviens et fait appel à eux pour le soutenir dans cette tâche.

” Nous nous donnons comme mission de transformer Petit-Goâve en une commune de référence en matière de développement en Haïti, a écrit le nouveau Président de la commission municipale de Petit-Goâve. ” Cette mission sera impossible dans la division. Nous sollicitons la participation de tous les fils de la Cité Faustin Soulouque. Nous allons réunir les acteurs locaux et ceux de la diaspora pour définir ensemble les priorités et les intégrer dans un plan de développement communal “, poursuit la note.

Par ailleurs, des gens ayant fait l’expérience de diriger une mairie au cours d’une transition témoignent qu’il est très difficile d’effectuer d’importantes réalisations sans être un conseil élu. Les problèmes de budget et de légitimité auprès des bailleurs sont énormes, expliquent ils.

Diery Marcelin

dierymarcelin@yahoo.fr

Continue Reading

Trending