Connect with us

Politics

Le RENADEH pour une reprise des activites scolaires au 4 novembre

Published

on

Depuis environ un mois et demi, la majorité des écoles publiques et congréganistes sont fermées en raison des mouvements de protestation sur tout le territoire contre le système et le président Jovenel Moïse. Certaines écoles dans certaines zones sont restées ouvertes quelques semaines malgré tout, avant d’être obligées de cesser leurs activités.

Dans une note de presse adressée aux acteurs concernés par la crise socio-politique que traverse le pays, les directeurs d’école membres du Regroupement National des Directeurs d’Ecoles d’Haïti (RENADEH) exhortent «à ne pas envenimer la situation et à accorder aux enfants la possibilité de reprendre le chemin de l’école le 4 novembre 2019 ».

Par ailleurs, même le Chef de l’état n’a pas su au cours de ses dernières sorties répondre à la question : quand est-ce que les enfants retrouveront-ils le chemin des classes?

 

Jeffmy Cazeau

jeffmycazeau@icoud.com

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

International

LA CORÉE DU NORD TIRE DE NOUVEAUX PROJECTILES

Published

on

leader nord-coréen Kim Jong Un

Pyongyang a tiré deux projectiles en direction de la mer du Japon, d’après l’armée sud-coréenne.

Pour la quatrième fois depuis le début du mois, la Coree du Nord a procédé dimanche à des tirs de projectiles, vraisemblablement des missiles balistiques, en direction de la mer du Japon. Ces essais interviennent sur fond d’impasse diplomatique totale entre la Corée du Nord et les Etats-Unis sur le dossier nucléaire nord-coréen, et au moment où Washington vient de proposer une aide à Pyongyang pour combattre le coronavirus.

Les gens regardent un programme télévisé faisant état de tirs de projectiles en Corée du Nord avec une image de fichier du leader nord-coréen Kim Jong Un à la gare de Séoul à Séoul, Corée du Sud, samedi 24 août 2019

Ces missiles ont été lancés de la province du Pyongan du Nord (ouest), précise l’agence, qui cite plusieurs chefs d’état-major sud-coréens. Mais les négociations sur la dénucléarisation sont au point mort depuis le deuxième sommet entre les deux dirigeants, en février 2019 à Hanoï.

Continue Reading

Coronavirus

l’ONU a demandé les sanctions internationales frappant l’Iran et Venezuela, Cuba soient “assouplies ou suspendues

Published

on

Il est nécessaire d’appliquer des dérogations vastes et pragmatiques pour raison humanitaire”

La Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’Homme a demandé mardi que les sanctions internationales frappant l’Iran et d’autres pays comme le Venezuela, Cuba et la Corée du Nord soient “assouplies ou suspendues” en cette “période cruciale” de pandémie.

“Il est nécessaire d’appliquer des dérogations vastes et pragmatiques pour raison humanitaire face à ces sanctions, et d’accorder des autorisations rapides et flexibles pour obtenir les fournitures et équipements médicaux essentiels”, a souligné Michelle Bachelet dans un communiqué.

“En cette période cruciale, tant pour des raisons de santé publique mondiale que pour appuyer les droits et la vie de millions de personnes dans ces pays, les sanctions sectorielles doivent être assouplies ou suspendues. Dans ce contexte de pandémie mondiale, entraver les efforts médicaux dans un pays accroît les risques pour nous tous”, a-t-elle ajouté.

Elle insiste en particulier sur la situation en Iran, l’un des pays les plus touchés par le nouveau coronavirus avec l’Italie, la Chine et l’Espagne, soulignant que des rapports ont à maintes reprises souligné l’impact de ces sanctions sur l’accès aux médicaments et aux équipements médicaux essentiels, comme les respirateurs et les tenues de protection pour les travailleurs sanitaires.

Déjà, plus de 50 membres du personnel médical iranien ont perdu la vie depuis que les premiers cas de coronavirus ont été détectés il y a cinq semaines, a détaillé Mme Bachelet, également inquiète face à la propagation de l’épidémie iranienne aux pays voisins, “ce qui mettra à rude épreuve les systèmes de santé de pays comme l’Afghanistan et le Pakistan”.

Selon la Haut-Commissaire, de nombreuses sanctions risquent également d’entraver les efforts médicaux à Cuba, en Corée du Nord, au Venezuela et au Zimbabwe.

Continue Reading

Coronavirus

Coronavirus : Jovenel Moïse, nous a t-il dit sa première vérité ?

Published

on

Coronavirus : Jovenel Moïse, nous a t-il dit sa première vérité ?

C’est grave. Très grave. Qu’on puisse ne pas avoir confiance en un Président de la république au point de douter même de son annonce de deux cas de coronavirus dans le pays.

Certains ont remis en question la rapidité avec laquelle les résultats pour le citoyen Belge ont été rendus publics comparativement à ceux du Professeur Bellamy. D’autres ont fait allusion à l’annonce par l’USAID de fonds disponibles en support aux pays en développement pour lutter contre le COVID-19 qui coïncide avec l’intervention du Président.

Le démenti porté par l’ambassade de France en Haïti sur la rumeur qui faisait croire que le deuxième cas serait un Citoyen Français est venu jeter de l’huile sur le feu.

Twitter|@ambafranceht

Le plus étonnant dans toute cette histoire et c’est bien le doute le plus légitime, près de 72 heures après l’annonce des deux premiers cas, aucun autre n’a été confirmé par les autorités. Étonnant.

Ce questionnement prend tout son sens quand on sait que, revenus d’Europe, le Citoyen Belge et le chanteur Roody Roodboy ont été exposés aux autres personnes à bord de l’avion et à leurs proches. Le Citoyen belge est responsable d’un orphelinat à Saint Michel de l’Atalaye. Les enfants et le personnel de l’orphelinat sont très à risque. La famille de Roody Roodboy et son équipe doivent bénéficier d’une surveillance médicale particulière.

S’il y avait deux cas dans le pays jeudi dernier, il y en a sûrement plein d’autres ce dimanche, considérant la capacité de propagation du virus. Chaque personne infectée transmet le virus à environ 2 autres en moyenne.

Continue Reading

Trending